dimanche 15 avril 2007

011 Rejet d'aide juridictionnelle


TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE
décision du : 13/11/2006
DE PARIS
Bureau d'Aide Juridictionnelle
Monsieur HENIN Patrice
1, quai de la Corse 29, rue des Meuniers
75194 PARIS CEDEX 04 75012 PARIS
01 44 32 52 64
Numéro BAJ : 2006/037796
A RAPPELER DANS TOUTE CORRESPONDANCE
Section - Division : 1 - 08

Avocat : Me

DECISION DU BUREAU D'AIDE JURIDICTIONNELLE


Vu la loi N° 91-647 du Juillet 1991 et le décret N° 91-1266 du 19 Décembre 1991,
Statuant le 13/11/2006 sur la demande présentée le 16/10/2006 par :

Monsieur HENIN Patrice
29, rue des Meuniers
75012 PARIS

pour obtenir l'aide juridictionnelle dans la procédure suivante : / (code procédure : /)
Contre :
L'INNOMMABLE
851 Bnita Drive Winten Park
32789 USA

pour être assisté d'un officier ministériel.

Le Bureau d'Aide Juridictionnel après en avoir délibéré,

CONSTATE :
que la demande est manifestement irrecevable
qu'en effet si vous êtes prévenu vous devez demander à Mr le Bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Paris
la désignation d'un avocat qui sera rémunéré comme en matière de commission d'office

EN CONSEQUENCE :
Rejette la demande d'aide juridictionnelle.

LE SECRETAIRE LE PRESIDENT
(sceau)(signature)
certifié conforme
à l'original
Le Greffier.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Informations destinées à la CARPA

N° BAJ : 75101 / 001 / 2006/037796 Date de décision : 13/11/2006 Type de décision : Première décision
Avocat : Provision versée par le client :
Objet : / Décision : Rejet


Affaire : Monsieur HENIN Patrice C/ INNOMMABLE N° Rôle :



Voilà. Tu te défends tout seul, comme un grand, pauvre que tu es.

La justice, c'est pour ceux qui ont de l'argent, comme au temps de La Fontaine :
"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir..."(Les Animaux malades de la peste, VII, 1)


Je remarque qu'une fois de plus, l'adresse de mon frère est altérée.
Connaissant le niveau des postiers aux Etats-Unis (1), une lettre expédiée avec cette adresse a peu de chance d'arriver.
Son adresse, je suis obligé de rectifier, ça s'écrit comme cela :

(nom du frère de Patrice Henin)
861 Bonita Drive
Winter Park, FL 32789
Etats-Unis


Je précise qu'en communicant son nom, je ne fais pas de la diffamation, mais de la dénonciation : demandez-lui de rembourser les années de chômage de directeur général qu'il a touché de 1993 à 1997 au moins, alors qu'il avait déjà créé ses entreprises d'investissements immobilières avec son parachute doré. Vous allez aussi lui payer les années de retraite correspondantes, en plus de sa future retraite américaine.


La première fois que j'ai remarqué que l'adresse de mon frère était falsifiée, c'était sur le document du notaire (Me Jean-Pierre Brulon) de ma mère, qu'il voulait me faire signer par devant un officier d'état civil, à la mairie.


Je n'ai pas encore raconté mes péripéties avec ma mère et ce notaire, au sujet de la succession de mon père.
Je ne manquerai pas de le faire, parce que frère, soeur et apparemment ma mère ont décidé de m'écarter de cette succession.


Ma mère ne me croit pas quand je lui explique que lorsque je serai interné en hôpital psychiatrique, avec la bénédiction et le concours des autorité (gang des "précieux" au pouvoir), eh bien ! Ce sera son tour, en maison de retraite.


Elle est naïve ou feint d'y être, je ne veux pas le savoir, laissez-moi mes illusions à son sujet. Comme elle, au sujet de ses enfants devenus américains.


Mais nous sortons du sujet.

Les preuves d'une justice corrompue s'accumulent, et j'apparais comme un grand niais qui découvre des truismes.


Cela existait bien avant M. Sarközy de Nagy-Bocsa, la machine est trop bien huilée pour penser à la génération spontanée de ladite corruption. Non, cette justice et ses servants policiers sont dévoyés depuis que l'argent existe.


Supprimer l'argent liquide ? J'y ai pensé, c'est tout à fait possible. Il ne resterait plus qu'à lutter contre la cyber-criminalité, moindre mal.

Mais il reste les avantages en nature. Tu veux un logement social ? Actuellement, le prix dans le XIIème est de 4000€, et tu es au-dessus de la pile. Ce serait : "tu embauche mon fils ?"


Bon, ce n'est pas la peine de lutter contre la corruption, cela fait partie de la nature humaine, faut faire avec ?
Non, cela devient une monstruosité, l'air n'est plus respirable, la civilisation et son Droit s'effondre.

Les politiques de tous bords sont les premiers responsables. Il ne faut pas compter sur ces politiciens du XXème siècle pour détruire ce qui les arrange si bien.


De "gauche" ou de "droite", ce sont les mêmes intérêts : le pouvoir ou au moins une parcelle.
Il faut une nouvelle race de dirigeants, une démocratie bien plus que participative.

Des soviets à la Besancenot ? Non, ça va pas recommencer, il faut être plus subtil, la solution est plus complexe.
Cela ne se fera pas en un jour, mais pourtant, il le faut. La planète n'attends pas.


Je me demande simplement pourquoi, depuis que des royaumes, républiques, existent, pourquoi ce qu'écrivait La Fontaine existe encore, et qu'aucune solution efficace, des systèmes anti-corruptions ne fonctionnent.


Non, même si je ne suis qu'un petit bout de viande (58 kg non désossé), sans aucune importance, je ne suis pas un objet, et personne n'a le droit de me conduire en psychiatrie, après être tombé dans une provocation, une simple altercation, où je me suis contenté de recevoir des coups, et d'exhiber une arme d'auto-défense sans vouloir m'en servir.


Ce n'est pas cela qui est grave et motive ma détermination à me battre jusqu'à ce que justice me soit non pas rendue, mais rétablie pour tous.


Parce que j'étais fier de mon pays, lorsque je vivais aux Etats-Unis, ou en Afrique, ou à Berlin.


Fier d'appartenir au pays des lumières, celui de 1789, celui de la Sécurité Sociale, unique au monde.


Et au lieu de demander la nationalité américaine, qui m'aurait été accordée automatiquement au bout d'un an, je suis rentré à Paris retrouver mon studio, avec 25$ en poche. Et presque sans poumons. Et si heureux d'avoir pris cette décision !

Mais l'Amérique et sa civilisation capitaliste fondée sur l'égoïsme et le vol, a traversé l'océan, m'a rattrapé.


Tout ce que j'ai fuis en quittant la Floride, je le vois se mettre en place chez nous.
Deux boulots précaires par personne, pour essayer de vivre.
Les employeurs qui vous offrent les "benefits", l'assurance santé de la maison, avec le toubib à choisir dans la liste fournie par l'assurance. Esclavage garanti, si on perd le boulot, on perd tout.
L'égoïsme généralisé instauré en vertu parce que vital.


Le capitalisme effréné, plus sauvage que jamais, constate qu'il ne peut plus fonctionner, faute de ressources, d'énergie. Comment exploiter une mine, lorsque tous les filons sont épuisés ? On continue à exploiter les anciens mineurs. La routine, quoi.


On terrorise. On donne un peu mieux à manger à ceux qui jouent les tonton-macoutes.

Alors les "précieux" (2), en toute lucidité, nous offrent leur bouquet final, et se déchaînent sans même y mettre les formes.

Leur chant du cygne devient ode au suicide collectif.


En tous les cas, si je n'apporte pas de solutions dans cette page, une chose est absolument certaine et sans discussions : il faut lutter contre la corruption sous toutes ses formes, avant de construire quoi que ce soit, de "gauche" ou de "droite".


(1) La première fois que mes parents se sont rendus dans un bureau de poste américain, ils ont demandé, avec un fort accent "étranger", combien il fallait pour une lettre pour Paris.

(2) je préfère ce terme à "riches", parce que ces gens-là, je les connais (mon frère !), ils se considèrent vraiment comme des seigneurs, le reste de la population, ce sont les "petites gens".



De 0 - Scans procès


En ce qui concerne l'adresse de mon frère, vous tapez "appraiser Orange county Florida" dans un moteur de recherche. Vous tombez sur le site de l'évaluateur des impôts fonciers du coin :

Donnez le nom (Jerome henin) dans "properties searches", et vous aurez un descriptif de sa maison.

Encore une fois, ce n'est pas de la diffamation, il paraît que mon frère cherche à vendre sa maison : je lui fais de la publicité, c'est tout.




De Who dares wins (qui ose gagne)

De Who dares wins (qui ose gagne)

Quand je pense que je continue à aider mon petit frère... C'est comme les cartes de chômage à pointer pour lui.

Vous pouvez lui écrire pour lui acheter sa maison, et n'hésitez pas à négocier ! Parce qu'une partie de cette maison appartient déjà aux contribuables français, qui ont cotisé pour son chômage en Floride. Il se vante de n'avoir jamais payé d'impôts en France pour vous, "petites gens", et son faux chômage va lui permettre de réclamer une retraite de dirigeant pour doubler sa retraite de promoteur américain.
Nous sommes tous très brilliant, dans la famille. Mon père, officier bardé de faits d'armes et de médailles afférentes, garni de la Légion d'honneur, qui ne commandait qu'une poignée d'hommes qui en commandaient d'autres à leur tour...
Mon frère commande à tout le monde et ramasse tout.
Moi, j'encaisse.

Patrice Hénin

ooooOoooo
Suite : 0012 De qui tu causes ?
ooooOoooo