vendredi 30 mars 2012

juin 1997 accident du travail à la tête, pas de radiographies mais des prières


video


Au sujet de la vidéo sur le fichage des chômeurs en R-U, je confirme qu'après avoir été viré de mon travail au bout de 18 mois aux Etats-Unis, de chez Legal Graphics (photo-copies pour avocats, présentations de preuves sur supports en écume pour tribunaux), il m'a été impossible de retrouver un travail dans la même branche.

Le responsable qui avait fait installer un système informatique avait été vexé quant il était venu vanter son système informatique, un soir, devant le personnel :
- Patrice, you forgot badging to get out yesterday nite
- sir, you forget your network system is always out of order, so as usual, I could not badge to get out

Un mois plus tard, à 11h du matin, je suis convoqué, il me reproche d'avoir été obligé d'effectuer les facturations au siège. Mon manager local m'avait demandé de faire les factures au siège puisque la liaison informatique ne fonctionnait pas depuis un mois.

J'ai été viré, ainsi que mon manager local. Remplacé par un jeune con qui ne m'aimait pas parce que j'étais français.

Chaque fois que je retrouvais un emploi similaire dans des boîtes de reprographie (les procès et leurs photocopies sont une véritable industrie là-bas) dans le journal local, Orlando Sentinel, que j'obtenais un entretien d'embauche, l'entretien était annulé la veille par téléphone, sans explications.
J'ai fini par comprendre, au bout de 3 visites chez des managers enthousiastes lors de la première rencontre, avec prise de rendez-vous, toujours annulé la veille, que j'étais fiché. Peut-être comme insolent, parlant mal l'anglais sudiste (une sorte de bouillie à base d'aboiements).

Après 6 mois d’intérim et de petits boulots (où j'ai failli perdre la vie au cours d'une mission un upright en acier de 20 pieds m'est tombé sur la tête), j'ai finalement été embauché dans un restaurant français, de 8h à 23h sans coupures.

Patrice Hénin
PS : quand j'ai reçu le montant d'acier sur la tête, groggy, on m'a demandé si je pouvais conduire et aller au centre médical privé du coin. La tête ensanglantée, j'ai repris mes esprits et roulé. Ils m'y ont posé 4 agrafes dans le cuir chevelu, j'ai tempêté pour que l'on me fasse des radios, un médecin est venu me trouver et m'a dit :
- I am deeply pious, I will pray for you
- you'ld rather scan my skull instead

Ils m'ont finalement fait les radios, qui m'ont été facturées 300$ (je gagnais 800$/mois, 6.50$/hour), puis un avocat type "worker compensation" flairant l'aubaine m'a contacté et a attaqué non pas le client de ma boîte d'intérim qui interdisait le port du casque par économie, mais ma boîte d'intérim !
6 mois plus tard, j'ai touché 5 000$ et l'avocat s'est fait payer par le perdant.

American nightmare (1995-1998)
Patrice hénin

mercredi 21 mars 2012

Hélène Lombard au pays des merveilles

Si vous luttez en parcourant l'Europe, en vous liant d'amitié avec sieur Vaclav Klaus, actuellemnt président de la république Tchèque, et que vous en fassiez un site :
http://hlcontreletraite.blogspot.fr/

Si en plus vous parcourez la France pour y relever les preuves, les noms des coupables qui sont impliqués dans des rapts d'enfants, que vous découvrez et dénoncez le rôle véritable des ASE, que vous en fassiez encore un site Internet :
http://transfertforcedenfantsaladass.blogspot.fr/

alors "on" vous soigne.

A l'hôpital psychiatrique d’Angoulême, puisqu'en prison vous pouvez encore essayer de ne pas être droguée, vous pourriez encore écrire.

Voici la lettre que nous a dicté Hélène Lombard, jointe au téléphone par une de nos amies de la justice, ennemie de l'injustice et barbarie. Je l'ai envoyé ce jour aux destinataires qu'elle nous a indiqué.
La reine du Royaume-Uni avait remarqué l'activité contre la construction européenne d'Hélène Lombard, elles ont corespondu en ce temps là, ce qui explique qu'elle est mise en copie de cette lettre au Tribunal Pénal International.
La Cour Européenne des Droits de l'Homme ayant fait ses preuves d'incapacité et hypocrisie, il me restait à tester ce TPI, d'où mon enthousiasme pour cette affaire !

_____________________________

Paris, le 3 mars 2012
à :
Cour Pénale Internationale
BP 19519
2500 CM La Haye
Pays-Bas

copie à :
Joachim MARTIN
Mairie de la Rochefoucauld
Place Emile Roux
16110 LA ROCHEFOUCAULD
France

copie à Dr Jamot
Centre Hospitalier Camille Claudel
BP 25
16400 La Couronne

copie à monsieur le procureur du TGI Paris, dossier N° 11/06877-P-HENIN
chambre appel 2 pôle 8 criminalité en bande organisée
4 bd du Palais
75001 Paris

Copie à Madame Hélène Lombard
Centre Hospitalier Camille Claudel
BP 25
16400 La Couronne


Please advise Her Majesty The Queen
about Hélène LOMBARD
Buckingham Palace
London SW1A 1AA
Royaume-Uni

Please advise Kancelář prezidenta republiky
prof. Ing. Václav Klaus, Csc
about Hélène LOMBARD
Pražský hrad
119 08 Praha 1
Tchèquie

Je demande la libération immédiate de madame Hélène Lombard, internée pour ses écrits politiques à l’Hôpital psychiatrique Camille Claudel d'Angoulême (Madame JAMOT, Psychiatre), dès réception de cette lettre.
Et d'en être informé par Madame Hélène Lombard dès sa sortie.

Courant décembre 2011 et janvier 2012, Hélène Lombard a déposé auprès de votre tribunal ainsi qu’auprès de l’ONU, trois mémoires. J'ai décidé de publier ces mémoires dans mes sites Internet.

Le Tribunal Pénal International protège ceux qui déposent des accusations contre un état.

Or, Hélène Lombard a été arrêtée et interné le 21 février 2012 sans procès et sans raisons médicales. Elle a été exfiltrée de son domicile dans le but de la faire interner pour entraver la dénonciation du génocide des enfants français, par des Conseils Généraux et des Juges.

Pourtant, ces faits ont été dénoncés par 4 Institutions Publiques Françaises :
L’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS)- Monsieur NAVES,
l’INSERM,
la Cour des Comptes- Rapport de Philippe SEGUIN (Octobre 2009),
l’Inspection Générale du Ministère de la Justice- Monsieur CATALA (2001, 2007, confirmé en novembre 2011).

Par conséquent, Hélène Lombard n’a fait que reprendre le fruit de leurs investigations qui ont été rendues publiques.

Il est donc inadmissible d’accuser Hélène Lombard de « Délire interprétatif de destruction massive », alors que les faits sont dénoncés publiquement et officiellement par des Institutions françaises.

L'internement a été décidé par le maire de La Rochefoucault, alors qu'elle habite la commune de Montbron, le certificat médical a été rédigé en 3 minutes dans un recoin de la gendarmerie, la juge des Libertés et Détentions madame Gabard a vue Hélène dans une salle de l'hôpital après 8 jours passés dans cet établissement, avec quelques infirmier(e)s en guise d'audience publique qui aurait dû se tenir dans un tribunal.

Il nous semble que si délire il y a, il n'est certainement pas de son fait.
Cet internement démontre bien la véracité de ces dénonciations et la disparition de l'état de droit en France, légitime les actions que nous jugerons nécessaires pour le rétablir.

De ce fait, nous réclamons votre intervention immédiate pour faire sortir Hélène Lombard de cet internement, abusif, digne d'un régime soviétique, ce que vous venez de démontrer.

Une pétition reprenant ce texte et les noms est lancée internationalement, en français et anglais.

Une plainte est déjà déposée au TGI de Paris pour "association de malfaiteurs", par Patrice Hénin qui a décidé d'y ajouter les noms du maire Joachim Martin, du psychiatre Jamot, de madame le préfet Danièle Polvé-Montmasson, de la JLD Gabard, Hélène Lombard étant l'une de mes militantes des plus actives dans le cadre de sa campagne électorale, pressentie pour être ma mandataire financier pour les législatives 2012.

Patrice Hénin
29 rue des Meuniers
75012 Paris

Voilà, c'est posté, deux ambassades visitées, pour être sûr que les lettres arriveront. "On" ne distribue pas toutes mes lettres postales, même en recommandées, j'en ai reçu en retour, la postière me demandant de signer comme si j'étais le destinataire !
Un monde à l'envers...
Patrice Hénin

Guy Cailleau au pays des merveilles


http://guycailleau.blog4ever.com/blog/lirarticle-499204-8973297.html 


SAISINE DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L’HOMME
Cour européenne des droits de l'homme
Conseil de l'Europe
67075 Strasbourg Cedex
France
Tél : +33 (0)3 88 41 20 18
Fax : +33 (0)3 88 41 27 30


J’ai l’honneur de solliciter l’ouverture d’un dossier en mise en responsabilité de l’Etat Français dans le cadre d’un dossier artificiellement monté contre moi en raison de mes opinions politiques, associatives et syndicales.

EXPOSE DES FAITS:

 J’ai été condamné à trois ans de prison pour abus de faiblesse envers madame CASTELLANI Ivette une de nos adhérentes avec laquelle des liens personnels se sont tissés au fil des mois et des années et qui avait rédigé plusieurs testaments, le dernier en date m‘instituant comme son légataire.

J’ai fais l’objet d’un mandat d’arrêt délivré à l’audience, ceci en parfaite violation de l’article  1 de la Convention Européenne des droits de l’homme par le Tribunal de grande Instance de Draguignan le 25 février 2010.Je ne m’étais pas présenté à l’audience en raison d’une demande de renvoi effectuée par Maître Christine CASABIANCA, avocat au barreau d’Aix en Provence, en charge du dossier à l’époque et contre laquelle une procédure de mise en responsabilité est en cours.

A la suite de ma condamnation devant le TGI de DRAGUIGNAN j’ai interjeté appel. L’audience devant la cour d’appel d’Aix en Provence du 1er juin 2010 a été bizarrement fixée 60 jours après  ma déclaration d’appel et pour faire bonne mesure le même jour que ma demande de libération provisoire. Comme quoi certains tribunaux agissent beaucoup plus vite que d’autres.




Au cour de cette audience, où une nouvelle fois les droits les plus élémentaires de la défense n’ont pas été respectés puisque je n’ai pas eu accès au dossier du ministère public, ni été en mesure de rencontrer mon avocat, maître Dominique MATTEI, Bâtonnier de l’ordre des avocats de Marseille.







J’ai eu la surprise d’entendre de la bouche du représentant du ministère public, devant la cour d’appel, que j’étais un individu subversif, critiquant la Justice  systématiquement et dangereux en raison des propos de mon livre paru aux éditions AXIOME en 2004 intitulé:
 « LES DYSFONCTIONNEMENTS DE LA JUSTICE », livre préfacé par l’avocat Gilbert COLLARD peu aimé, il est vrai par les juges d ‘Aix en Provence.
C’est donc bien un procès uniquement à charge  qui a été orchestré contre moi  pour ce qui n’est en réalité qu’un délit d’opinion.
 Ne faut-il pas parler de dysfonctionnements lorsque le parquet de DRAGUIGNAN, pour tenter de justifier son action convoque madame CASTELLANI comme victime 3 ANS APRES SON DECES.


 Président, jusqu’à  ce jugement inique, d’une association regroupant 1500 adhérents environ.
J’ai toujours milité pour la responsabilisation des Magistrats qui sont les seuls à ne pas rendre de compte ni sur le plan pénal, ni sur le plan financier, sauf dans les actes de leur vie privée.
J’ai publié et remis à Pascal CLEMENT, alors Garde des Sceaux, un rapport  sur une cinquantaine de Magistrats « Délinquants » .J’ai été reçu régulièrement par le conseiller du Ministre, Patrice CAMBEROU avec deux membres de notre bureau.  Au cours de ces audiences nous avons remis des dossiers litigieux qui ont toujours été suivis d’effets après enquêtes. Je comprends aisément que certains Magistrats ne me portent pas dans leur cœur, ajoutez à cela que j’ai été 9 ans responsable national du syndicalisme policier et vous comprendrez l’acharnement de certains juges et procureurs locaux.
Aujourd’hui on laisse en liberté des individus , tueurs d’enfants, kidnappeurs, violeurs récidivistes et bien d’autres encore, alors que « pourrissent »dans nos prisons des gens arrivés par accident ou parfois, comme c’est le cas pour 8% de détenus ,totalement innocents.
 Je bénéficie, depuis le 24 février 2011 d’une libération conditionnelle avec port d’un bracelet électronique.
 J’ajoute que je ne dispose à ce jour, toujours pas du jugement motivé du Tribunal de DRAGUIGNAN, ni du dossier pénal établi contre moi exclusivement à charge. Et s’il en était encore besoin, il suffit de se reporter à l’Ordonnance du Juge Lucien GARDENAL, rendue le 21 février dernier me plaçant sous surveillance électronique qui précise: « Même si Monsieur CAILLEAU continue à se considérer comme injustement condamné, il peut être envisagé qu’il a désormais renoncé à s’instaurer en « chevalier blanc de la justice ».
Il fallait me faire taire par tous les moyens et on a pas hésité un seul instant a utiliser des voies illégales pour y parvenir.

Les gendarmes ont fait en sorte que je ne puisse voir mon avocat , ni avant l‘audience, ni après. De ce fait, j’ignore totalement la suite de cette inimaginable affaire.
Je n’ai  donc pas pu  consulter le dossier avec mon avocat et me suis trouvé devant la cour sans savoir ce que contenait le dossier,

Je n’ai à aucun moment de la procédure, accès aux éléments qui auraient permis de présenter une défense renforcée.
Au lieu de cela, on m’a fait emprisonner pour être sûr que je ne pourrais m’organiser en vue de l’audience d’APPEL DU 1ER JUIN 2010.






On m’a refusé  jour de l’audience, cette liberté qui m’aurait permis , après un ultime renvoi, de pouvoir   rencontrer mon conseil afin de démontrer les attaques injustifiées de l’adversaire.
 Tenter d’insuffler aux Magistrats qui siégeaient que mes antécédents Policiers étaient un élément à charge, prouve, s’il en était besoin, qu’il s’agit bien d’une véritable « chasse aux sorcières » orchestrée contre moi. Ajouter à cela que je ne  serais pas capable de présider une association de défenses et tenter de m’en interdire l’exercice, constitue une atteinte directe et une parfaite violation des Droits du Citoyen.


Par ailleurs, j’avais  l’intention de saisir le CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE afin de dénoncer les méthodes utilisées par le PARQUET DE DRAGUIGNAN, mais le hasard fait que la procureure de DRAGUIGNAN en soit membre.


Je viens de faire, ce jour, 21 mars 2012, l’objet d’un élargissement de la Prison de TOULON ou j’étais virtuellement détenu puisque bénéficiant depuis le 23 février 2011 d’un placement sous bracelet électronique.
En restituant l’appareil, conformément à la convocation du 14 mars 2012, il m’a été remis un certain nombre de documents et parmi ceux-ci j’ai eu la surprise de découvrir deux ordonnances de réduction de peine supplémentaires rendues les 6 12 2011 et 8 11 2011.Ces deux ordonnances étaient susceptible d’appel dans un délai de 24 HEURES. Il ne m’a donc pas été possible à l’époque des décisions de formuler un éventuel appel.
De même j’ai reçu notification du refus signé pour le garde des sceaux d’une mesure de grâce demandée par mes soins au moment de ma mise sous bracelet. Cette décision, adressée à Monsieur le Directeur du Centre pénitentiaire de TOULON-LA FARLEDE est datée du 10 10 2011, elle m’est notifiée ce jour 21 03 2012.


 Dans ce dossier depuis le début  il y a violation des articles 2, 7, 10, 11, 12, 18 et 19 de la déclaration universelle des droits de l’homme. Il y a le non respect des droits fondamentaux de la défense, aucun respect du contradictoire, plus grave l’état français a fait en sorte de couvrir systématiquement ses magistrats.
 J’ai été condamné pour  une affaire de délit d’opinion déguisée en abus de confiance, c’est pourquoi je sollicite de pouvoir saisir votre juridiction afin d’obtenir la condamnation de LA France dans cette affaire, et par la même la révision de mon procès.. 

Demande de parrainage, de retour à la civilisation et surtout pourquoi

Interview d’une heure par téléphone le 05/09/2011, de 14h à 15h :
IDFM98_05_09_2011
Émission du 20 septembre 2011, de minuit à 6 heure, découpée en 6 fichiers MP3 d’une heure chacun.
De minuit à 1h :
IDFM98_20_09_2011_0
de 1h à 2h :
IDFM98_20_09_2011_1
de 2h à 3h :
IDFM98_20_09_2011_2
de 3h à 4h :
IDFM98_20_09_2011_3
de 4h à 5h :
IDFM98_20_09_2011_4
de 5h à 6h (fin) :
IDFM98_20_09_2011_5
Joëlle Vérain, l’animatrice, http://www.idfm98.fr/, vend 5€ l’heure les fichiers sur le site de la radio (dans Archives). Faites le à titre de soutien pour le SEUL MEDIA qui m’ait donné un micro !!
Mesdames et messieurs les maires, vous comprendrez maintenant pourquoi j’ai été obligé de présenter ma candidature à la présidentielle.
Vous savez maintenant que Sarkozy n’a pas été élu démocratiquement, mais grâce au silence du PS sur cette altercation entre un homme de main formé chez Bouygues Immobilier et moi, obscur militant PS.
La présidence de Sarkozy est illégitime parce que ses crime de corruption ont été cachés par ceux « d’en face ».
Vous savez maintenant (c’est raconté dans la 6ème heure) que n’importe quel gouvernement peut utiliser mon blog pour faire chanter Sarkozy.
J’accuse Nicolas Sarkozy de hautes trahisons (plusieurs puissances étrangères).
Vous avez oublié que le Conseil Constitutionnel comprend un malade mental, Jacques Chirac, frappé d’anosognosie lorsqu’il s’agit de se rendre à une audience de tribunal, mais que les « sages » n’en font pas ombrage lorsqu’il se rend à leur Conseil.
Je déclare le Conseil Constitutionnel illégitime tant que les « sages » accepteront un malade mental parmi eux. Ils ne peuvent donc traiter les demandes de parrainages, je vous demande d’annuler celle que vous avez envoyée pour la remplacer par un parrainage en ma faveur. Et d’exiger un report du délai de dépôt de un mois, ainsi que la publication de tous les candidats enregistrés.
Lisez le bref résumé de ma « profession de foi » : http://www.phenix-patrice-henin.tk/2012/01/25/wikipedia-ment-wikipedia-ment-wikipedia-est-plein-dagents/
Le chemin sera rude, mais nous devons gagner. Sinon, c’est cela qui nous attends, le péril en la demeure, la demeure étant celle de notre drapeau (cliquez dessus) :
drapeau de l'humanité
Patrice Hénin

mercredi 14 mars 2012

DEMANDE DE PARRAINAGE, de retour à la civilisation

DEMANDE DE PARRAINAGE

Madame, Monsieur le Maire,
Les documents de l'enregistrement de ma candidature à la préfecture de paris et de mon mandataire financier Franck Charasson sont publiés ici : http://patricehenin.blogspot.com/2011/12/patrice-henin-candidat-la.html.

Après avoir lu cette demande de retour à la civilisation, de rétablissement de l’état de droit, il vous sera impossible de ne pas annuler le parrainage que vous avez peut-être déjà accordé pour le remplacer très rapidement par un autre en ma faveur. Il ne reste plus que quelques jours, mais vous pouvez encore le faire.
A moins que vous ne soyez tout à fait d’accord avec ces délits et crimes commis par corruption.
Dans ce cas, je ne manquerai pas de le faire savoir pendant la campagne législative que je mènerai dans la 8ème circonscription de Paris ainsi qu’à tous mes soutiens à travers la France et au-delà.
Tout ce que j’affirme ici est décrit dans 850 pages de preuves publiées dans les blog :
http://patricehenin.blogspot.com et http://phenix-patrice-henin.net
Tous les blogs précédents ont été interdits depuis 2008 : http://patricehenin.blogspirit.com/, http://www.over-blog.com/, http://www.xooit.com/fr/forum-inexistant.html?lang=fr&forum=patricehenin.xooit.com&uri=%2Findex.php

Si vous avez lu l'onglet "Prologue" http://phenix-patrice-henin.net/prologue-a-lire-en-1er/, si vous avez écouté les deux seules émissions radio auxquelles j'ai eu droit (http://phenix-patrice-henin.net/2012/03/12/essai/), vous connaissez déjà l'histoire exceptionnelle, vous avez compris que mon combat est le nôtre et que je suis le seul à pouvoir rétablir l'état de droit, toutes ces persécutions le prouvent assez, sinon, dès l'enregistrement de ma candidature, par exemple,  mon banquier ne m'aurait pas, après 22 ans de fidélité et un solde toujours positif, supprimé par lettre non signée et non motivée mon autorisation de découvert.

Puis la CAF me réclame un trop perçu de façon totalement illégale, 4700€ alors que ses propres agents m'avaient expliqué qu'il n'y avait aucune raison de procéder à une récupération de trop perçu.
La Sécurité Sociale décide tout d'un coup que je n'ai plus droit à des ALD (100%) pour 2 maladies incurables et évolutives (hépatite, bronchite chronique).

L'agent de la préfecture de Paris qui m'avait remis les coupons de reçu-dons me les réclame par téléphone, veut que je les lui ramène, mais refuse de me l'écrire.

Vous devez donc être en train de vérifier le résumé refusé par Wikipédia (http://phenix-patrice-henin.net/2012/01/25/wikipedia-ment-wikipedia-ment-wikipedia-est-plein-dagents/) pour avoir une idée de ma profession de foi.
J'avais 10 ans lorsqu'est né un monsieur qui est devenu franco-américain après avoir travaillé chez Axa et Bouygues Immobilier. Il vit en Floride comme promoteur immobilier. J'ai moi aussi vécu et travaillé 3 ans en Floride (1995-1998) comme résident étranger permanent ("carte verte"). Un monsieur qui appartient à la classe des assistés, qui n'a jamais payé d'impôts en France, mais a bénéficié de 4 années de chômage pendant qu'il était promoteur immobilier en Floride. Pas de chance, j'ai reçu son relevé de carrière et suis bien le seul à pouvoir le dénoncer, à pouvoir faire en sorte que ceci ne puisse encore exister.

Grace à ce monsieur j'ai déjà, du temps où Nicolas Sarkozy était ministre de l'intérieur, et moi simple militant de la section PS du XIIème arrondissement de Paris de 2006 à 2008, découvert ce qu'était la "République irréprochable" pratiquée par Nicolas Sarkozy.
Mais surtout, en 2006, le fait que le PS et d'autres caciques de tous partis, l'omerta obstinée des journalistes que j'ai contacté, ont soigneusement cachée ce qui aurait dû faire arrêter le ministre de l'Intérieur.
De juillet 2006 à aujourd'hui, François Hollande, les élus et militants PS, PCF, NPA du XIIème, le maire de Paris et son proche le préfet de Police de Paris Michel Gaudin, puis Alexis Corbière, Jean-Luc Mélenchon, Olivier Besancenot, Marie-Georges Buffet, Eva Joly, Cécile Duflot, Nicolas Dupont-Aignan pour ne parler que des personnes à qui j'ai remis personnellement mon dossier, ont tous, absolument tous, refusé d'en parler, d'alerter les autorités.

J'ai milité 3 mois (décembre 2008 à février 2009 pour la création du Parti de Gauche et j'ai rencontré 4 fois M. Mélenchon. Puis j'ai quitté cette construction électorale qu'était le Front de Gauche pour rejoindre l'anti-européen "gaulliste" Nicolas Dupont-Aignan (régionales 2010).
Ni monsieur Jean-Marie Le Pen, ni Marine Le Pen n'ont accepté de prendre en compte mes révélations et mon combat. Ils auraient été élus immédiatement, ayant accès aux médias ! Ce qui prouve bien qu'eux aussi mentent.
Puisque tous semblent s'accommoder de la corruption et de la disparition de l'état de droit, je me suis donc décidé à me présenter. L'utilisation de mon ordinateur est devenue pénible, les pages Internet sont ralenties, je ne peux accéder à des dossiers…

Décidément, ma candidature est insignifiante.

Je pense que vous et moi, nous sommes les seuls en France à pouvoir affirmer et exiger réellement ce que cet extrait du discours de Nicolas Saközy de Nagy-Bocsa prétend (Bordeaux, 3 mars 2012):
"Mes chers amis, nous ne leur ressemblons pas. Nous ne leur ressemblerons jamais. Nous ne serons jamais sectaires. Nous refuserons toujours la haine. Nous nous voulons les héritiers de VOLTAIRE : « Nous n’avons pas vos convictions mais nous nous battons pour que vous puissiez les exprimer ». Eh bien moi, mes chers amis, je ne veux pas de la République des partis, des clans, des sectaires et des haineux ! Cette République-là, nous la refuserons !

Je veux me battre pour la République des honnêtes gens, la République des honnêtes citoyens qui respectent les valeurs de la République et qui respectent les lois de la République. Ceux qui se rangent du côté des séparatistes qui détestent la France, je le dis comme je le pense, n’aiment pas la République. Ceux qui se rangent du côté des voyous, n’aiment pas la République. Et quand on n’est pas capable de défendre les droits des autres avec la même vigueur que ses propres droits, on n’a pas compris ce qu’était la République et quand on ne comprend pas la République, c’est qu’on n’aime pas la République. Voilà la vérité!
En cinq ans, je n’ai jamais reculé devant les pressions, ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer. Ils ne veulent pas qu’il y ait une campagne ? Faites moi confiance, il y aura une campagne et même une sacrée campagne. Ils ne veulent pas qu’il y ait de débat ? Faites moi confiance, je les forcerai à débattre. Personne ne volera cette élection et cette campagne aux Français."


Mes chers élus, nous ne leur ressemblons pas. Libéré des manipulations, des mensonges, lucides après avoir appris ce que ces gens là sont capables de faire, pendant que les médias se taisent par pressions, que des policiers, gendarmes, agent de l'Office des Forêts, de France Telecom, de Pôle-Emploi, de toutes nos institutions, se suicident, le texte ci-dessus, je l'appliquerais à la lettre !

Moi aussi, en 5 ans, je n'ai jamais reculé devant les pressions. Au contraire, j'ai acquis par les faits 5 années de droit pénal, droit constitutionnel français et européens, 3 années d'études sur la finance, la création monétaire et sa circulation.
Mes contacts avec des économistes interdits d'antenne m'ont permis de vérifier qu'il est parfaitement possible de ne PAS PAYER la dette publique (45,4 Mds). Et si la France n'est pas l'Islande, qui a retrouvé 3% de croissance et dont les banques qu'elle n'a pas remboursé ont retrouvé la confiance de leurs investisseurs, c'est bien la confiance qui est la monnaie réelle.
Libérés de ce 3ième poste des dépenses du budget, bien des nationalisations et retour des services publics sont attendus des français.
Je suis le seul à oser le dire.

N'oubliez pas ma petite visite à l'ambassade de Chine le 10 juin 2008 et ses conséquences géopolitiques. L'ambassadeur n'a pas voulu lui non plus alerter les médias comme je lui demandais, il a simplement ajouté une casserole à Sarkozy et le fait chanter.
Je suis le seul à demander l'arrestation de Sarkozy pour haute trahison et à pouvoir le faire, si je suis élu. N'oubliez pas que tous les politiciens que vous voyez ou entendez dans les médias me connaissent. Et craignent par-dessus tout mon élection, celle du candidat apolitique, anti-corruption indéniable.
Vu le peu de jours, envoyez moi votre parrainage à mon adresse postale en même temps qu'au Conseil Constitutionnel (Conseil constitutionnel, 2 rue de Montpensier 75001 Paris) :
Patrice Hénin
29 rue des Meuniers
porte 28
75012 Paris
France
Et une copie JPG à mon adresse courriel : patrice.henin@free.fr
Nul ne peut mettre en doute ma volonté et capacité de restaurer la France, avec armes et bagages. Je ne suis pas le fils d'un notable collabo hongrois fuyant la Hongrie "libérée" par l'Armée Rouge, mais je suis les traces de mon père. Il nous a quitté sans savoir qu'il s'était battu pour rien, pour la France, mais qui a disparue :  http://phenix-patrice-henin.net/2006/06/03/2005-au-revoir-a-gilbert-henin/