mardi 29 janvier 2008

006 Médecins traités

Décret secret...

Voici la substance du moratoire à la loi Douste-Blazy :

"Si vous consultez un médecin installé depuis moins de 5 ans :
et en vertu du décret N° 2006-1 du 2 janvier 2006, que vous ayez déclaré votre médecin traitant ou non, le niveau du remboursement de votre consultation ne subit aucune pénalité financière.

Vous serez donc remboursé par la Sécurité Sociale, à l'instar d'une consultation d'urgence, d'un déplacement qui vous éloigne de votre médecin traitant, ou de l'absence de votre médecin.

Parlez-en à votre médecin !
"(1)

Il fallait s'en douter que déclarer un médecin traitant poserait un sérieux problème aux nouveaux médecins généralistes pour se constituer une clientèle.

Le gouvernement précédent s'en doutait. Sinon, il n'aurait jamais accepté de décréter ce moratoire.

Il était donc responsable, et / ou irresponsable.

Le problème est encore plus aiguë pour une installation en zone "sous-dotée" en médecins par rapport au nombre d'habitants. Il s'agit bien sûr des zones rurales.

Le gouvernement actuel le sait. Sinon, il ne chercherait pas aujourd'hui à imposer des contraintes d'installation en zone "sous-dotée".

Je pense pouvoir publier bientôt des témoignages.

Si un jeune médecin généraliste connaît un problème d'installation, je lui serai gré de nous en faire part en commentaire, ou de me contacter par courriel (adresse sur la page d'accueil en haut à gauche).

Et puisque l'annuaire des jeunes médecins de moins de 5 ans d'exercice n'est pas divulgué par les CPAM et DDASS, créons-le.

Je demande aux jeunes médecins généralistes de me signaler leurs rayons d'activité espace-temps dans ce blog, afin de créer cet annuaire en ligne et de vous faire connaître.

Source : http://www.snjmg.org/infos/moratoire.html

(1) : la loi Douste-Blazy qui a créé une partition du corps médical en jeunes / anciens, doit être purement et simplement abrogée, pour rétablir une saine concurrence.