lundi 24 octobre 2011

003 Opération NUIT QUI BLÊMIT - 0

Ce livre électronique inachevé est en vente 3,99€ chez Lulu.com : http://www.lulu.com/product/ebook/phenix/18497384

ooooOoooo
Pendant 2 ans, au nez et à la barbe de tous les médias, de tous ceux qui ont passé leut temps à me dire "bon courage", y compris des flics, des greffiers, des journalistes, des militants, des voisins, des étrangers, des juifs, des musulmans, des chinois, des africains, des américains, des SDF, des chefs d'entreprises, des avocats, des magistrats..., le temps passe et j'ai été bêtement convoqué pendant 2 ans à fournir les justificatifs délirants décrits ci-dessus ! Au vu et sus de tous.

Personne n'a eu le courage, avec toutes les preuves accablantes décrites, rapportées, de m'accompagner aux commissariats, par exemple, pour y constater que l'on me refuse tout dépôt de plaintes, quelqu'elle soit !

Mes blogs sont détruits, j'en recrée d'autres, on me dit "bon courage" ! On a peur de s'y abonner, il est trop chaud.
Tout le monde a compris que Sarkozy a été élu grâce au silence des "socialistes" du XIIème à Paris, et d'autres élus comme Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbière (conseiller d'abord "socialiste" puis "gauchiste" du XIIème) qui créent le Parti de Gauche", leurs militants font comme mes anciens "camarades"socialistes" : motus et bouche cousue !

Tout le monde a compris l'importance unique de mon combat (tout le mode n'a pas un frère devenu millionnaire par corruption), la possibilité de mettre à bas ce système pourri, d'arrêter Sarkozy pour haute trahison, son gouvernement pour complicité active de mes persécutions, et personne ne bouge !

Les médias dits "contestaires", les Médiapart, Rue89, Canard Enchaîné, les sondages, plus personne ne les croie, mais on ne me soutient pas, parfois on me dénigre.

Cela signifie que les gens se sont résignés, ou ayant trop bien compris, cherchent à profiter de ce système de collabos du XXIème siècle, ou ont peur, et me souhaite alors "bon courage !"

Je dérange les mauvaises consciences comme les bonnes.

Les obligations de mes peines se sont terminées en mars 2011, tout le monde s'attendait à ce que je tombe dans l'oubli et attendait la progression de ma maladie, qui me destine à la vie grabataire, à l'hôpital sans retour, renseignez-vous sur ce qu'est un emphysème.

La mairie du XIIème s'est renseignée et cherche à m'épuiser en m'excluant de ses restaurants sociaux du XIIème, la CNAV me prive sans raisons de mon Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA), le ministère de la Défense harcèle ma mère, qui n'a toujours pas reçu la pension d'invalide de guerre de mon père, elle expire dans 18 mois !

Alors il me fallait un autre procès, pour vous faire bouger en l'utilisant pour rétablir l'état de droit et la probité :

parce que maintenant les gens ont compris que mon combat n'était vraiment pas une "affaire personnelle", que je suis connu et mon combat est suivi dans le monde entier.


Que de plus en plus de policiers, militaires, gendarmes, ont ont assez de participer à ce que leur demande de faire.

Alors j''ai expliqué autour de moi, à l'un de ces nombreux fumeurs ou dealers de mon quartier, qui en est truffé : "
si ce gouvernement veut vraiment m'interner, m'empêcher de bloguer, sous les vivats de l'opinion publique, en plus, ils n'ont qu'à m'interner pour dangerosité envers moi-même, au lieu de se ridiculiser et discréditer en essayant de "prouver" que je suis "dangereux pour autrui". Par exemple je fume du haschich alors que j'ai les poumons en dentelle !". C'est faux, bien entendu, mais cela a marché ! Même si cela était vrai, cela devrait motiver une police constituée de gens normaux à traquer ces dealeurs. Et j'ai un pneumologue qui me soigne, me fait passer des examens; Il sait que je ne ventile plus mes poumons qu'au tiers de leur capacité.

S'il pense que je fume du haschich, pas de problème, il a tout les moyens médicaux (tests) pour vérifier et prendre des décisions. Mais pas une justice pourrie qui ment et me violente physiquement.

Ils ont donc sorti de prison un dealer que je connaissais, en novembre 2010, qui dès le mois de décembre se met à opérer dans mon quartier, me sollicite tous les jours. Je ne pouvais pas faire un pas dans la rue sans tomber sur un delear ou croiser une voiture de police ! Bizarre, mais ce n'est même pas les flics qui ont imaginé leur coup monté, c'est moi qui ai lancé l'idée.

J'ai été tabassé presque à mort devant témoins. Il me manque une dent, maintenant. J'ai dû faire recoudre mes vêtements, il faut que je change mes lunettess, ma montre. J'ai été condamné à lui verser 200€ d'indemnités (je lui aurais défoncé le thorax, alors que j'ai un certificat médical qui prouve le contraire !

Et vous allez continuer à me dire "bon courage ?"

Le préfet Michel Gaudin, se lève à 4h du matin, tout heureux, pour m'envoyer illico dans cette fameuse Infirmerie Psychiatrique de la Préfecture de Police.
Manque de chance, après une nuit blanche les bras attachés, ils ont refusé de m'interner.

Et vous allez continuer à me dire "bon courage ?"


Le nouveau jugement est encore plus fou que les précédents, je me fais mon propre avocat, mais l'habitude s'est installée, les gendarmes m'expulsent de l'audience dès que je commence à dire la vérité, malgré mon statut de défenseur.

Et vous allez continuer à me dire "bon courage ?"


J'ai obtenu ce que je voulais, les magistrats s'enfoncent dans les erreurs, dans l'horreur, vous êtes obligé de vous mobiliser, parce que j'ai fait appel et nous avons 8 mois pour nous organiser. En plus, c'est avant la présidentielle, je me présente par referendum si Sarkozy est arrêté, ou Eva Joly, si elle n'est pas pourrie comme tous les autres :

le procureur demande 4 ans de prison en première instance au dealer "récidiviste", mais en dernièr in stance, 12 mois dont 2 mois ferme, effectués. Vous pouvez donc rencontrer ce Manu au café qui fait le coin de cette déjà fameuse rue de la Brèche aux Loups (pour son restaurant social) et de la rue de Wattignie !Il y joue au tiercé tous les après-midi !
Il m'a fait la bise "tu as très bien parlé !", il comprend pourquoi je ne lui en veut absolument pas.

Et vous allez continuer à me dire "bon courage ?"

Oui, j'ai appris à devenir un manipulateur, mais :

maintenant c'est à vous tous d'agir : il me faut un secrétaire, un créateur de site Internet, un avocat-conseil gratuit, des dons financiers (chéques 10€ à mon ordre Patrice Hénin, envoyé au 29 rue des Meuniers 75012 Paris. Cela vous sera plus utile que de verser des cotisations à n'importe lequel de ces partis qui vous formatent et vous manipulent, tous. Là aussi, j'ai de l'expérience.

Des témoins pour m'accompagner porter plainte au TGI et dans des commissariats, et simplement constater que je suis viré manu militairi. C'est tout. J'adresse cette dernière demande plus particulièrement aux gendarmes et autres militaires, à mes voisins.

Ne comptez pas sur moi pour créer un parti, les grecs antiques les avaient interdits, pour ne pas fausser la démocratie. Déjà !


La restauration de l'état de droit et ma vision de la VIème République imprègne le récit de ce qui doit être le dernier procès infâme. Le "der des der" !


Parce qu'il n'existe plus que trois classes sociales dans tous les pays du monde :
- ceux qui encaissent les sous (comme Jerome L. Henin, votre conseiller municipal, député, sénateur...)
- ceux qui encaissent les coups (comme Patrice Hénin, les chômeurs d'aujourd'hui ou de demain)et malheureusement :
- ceux qui font les coups, les donnent, les nouveaux kapos du XXIème siècle, les policiers, gendarmes qui expulsent les dénonciateurs des audiences, qui le passent à tabac en public.

A ceux-là, je leur apprends que mon millionnaire de frère a atrapé une maladie rare due au stress. Il n'a que des ennemis des deux côtés de l'Atlantique, des gens en Floride me disaient qu'il fallait le tuer ce type. L'u d'eux voulait me casser la gueule simplement parce que j'étais le frère de mon frère !
Cette maladie rare, c'est perdre des bouts d'intestins en allant aux toilettes.
C'est très certainement dû au fait qu'il se lève tous les matins en se demandant s'il ne va pas recevoir une balle dans la tête, même ses commanditaires l'ont lâché,.

Aucx policiers éblouis par ce millionnaire débarqué dans leur commissariat, ils n'ont jamais été invités à passer des vacances en Floride, tout simplemnt parce qu'un corrupteur ne laisse pas de traces de reconnaissnance.Il souhaiterait plutôt les faire disparaître. D'ailleurs, ces 10 policiers qui devraient faire 10 ans de prison pour faux en écriture publiques sont plitôt mal estimés de leurs collègues "normaux", ils ont été dispatchés par mutation, pour disparaître comme le corrupteur l'a demandé.

Aux quelques destinataires qui m'ont demandé de ne plus recevoir de courriels de ma part, je les retire de mes listes de diffusion mais je conserve leurs adresses parce qu'ils participent activement aux entraves pour m'empêcher de divulguer la vérité. Ils sont tout aussi complices des crimes commis par ces millionaires, policiers voyous et des prévaricateurs du Palais de Justice que l'ensemble des journalistes.

Vous imaginez quel aurait été le destin des français si dès le début, en 2006, ils avaient dénoncé les policiers du ministre de l'intérieur Nicolas Sarkozy ? Justement pour un homme de main de Bouygues !

Aux blogueurs qui ont peur de voir leur blog censuré en relayant mes articles "trop chauds", n'avez-vous jamais pensé que la multiplication un peu partout sur la "toile" rend impossible toute censure ?
Vous croyez vraiemnt qu'ils vont supprimer mon blog, qui renaîtra ailleurs, les vôtres, les autres, puis supprimer l'Internet (déjà bien encadré : Hadopi, Loppsi...), puis supprimer les blogueurs, puis les lecteurs, puis...

Et vous allez continuer de me dire "bon courage ?"

Soyez sérieux, et arrêtez de me dire "bon courage", c'est moi qui vous souhaite "BON COURAGE, NOUS VAINCRONS ("Enemble, tout est possible !")

C'EST A VOUS DE VOUS MOBILISER SOUS MA BANNIERE, PAS CELLE D'UN DE VOS BLOGS RÂLEUR, GEIGNARD, EN ORDRE DISPERSES :
CETTE AVENTURE EST LA SEULE QUI FAIT TELLEMENT BLÊMIR LES VAMPIRES QU'ILS M'INFLIGENT TOUT CE QUE VOUS LISEZ ICI,, OU AILLEURS QUAND CE BLOG SERA SUPPRIME.

"Ce monde est dangereux à vivre. Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire" Albert Einstein.