lundi 24 octobre 2011

001 Révision éthique tous les 222 ans : prochaine le 28 avril 2011

Ce livre électronique inachevé est en vente 3,99€ chez Lulu.com : http://www.lulu.com/product/ebook/phenix/18497384


Jamais deux sans trois,
et plus jamais d'eux sans droit.

J'envoie ce message uniquement à ceux qui se sont inscrits sur la liste d'AgenceWeb (payante et chère : 107€ pour un envoi de 8 000 courriels), puis sur la liste WebJS (1,80€ pour 6 envois illimités par mois), pour que vous vous réinscriviez une troisième fois, cette fois-ci et pour de bon, sur la liste d'envois de bulletins (FeedBurner) enfin incluse et disponible chez Blogger de Google.

Alors, pour la dernière fois, tapez votre adresse courriel dans la boîte "Suivre par courriel" et cliquez sur "Submit" (en haut à gauche). Votre adresse courriel sera enregistrée sur les serveurs FeedBurner de Google, en terre saine.
Voilà.

OoooOoooo
Séparation des pouvoirs, sans faille.



Pendant que les tunisiens, lybiens, syriens, égyptiens, yéménites, bahreinis, jordaniens... (à suivre) font leurs révolutions, nous devons restaurer et peaufiner la nôtre, nous les français.
Il semblerait que le cycle de vie d'une révolution soit de 222 ans.

Par exemple, nous avons remarqué ce que j'ai appelé "le bug de l'an 1789". L'article 16 de notre bonne vieille Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, écrite avec des piques ensanglantées prévoie que :
Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.
Le mathématicien Kurt Gödel, lui, ami d'Einstein, avait trouvé une faille pouvant mener à la dictature dans la constitution américaine.
La séparation des pouvoirs n'a jamais été effectuée depuis 1789, si on examine le pouvoir judiciaire. Il n'a jamais émané du peuple, même aux Etats-Unis où certains juges sont élus (mais financés par des lobbies pour leurs campagnes !).

Nous avons actuellement un Garde des Sceaux et un ministre de la justice en une seule personne, choisie par l'exécutif !
Des hommes de loi l'ont remarqué, certains ont compris qu'il était absolument nécessaire d'élire le Garde des Sceaux au suffrage universel, pas la même année que la présidence de l'exécutif, ni des législatives.


Question hiérarchie du droit, on oublie que les révolutionnaires de 1789 ne sont pas tombés du ciel, ils appartenaient aux trois corps sociaux du peuple de France. Nobles, abbés ou gueux, avec ou sans culottes, aucun ne pouvait supporter plus longtemps ce régime féodal et sa captation des richesses pour une seule caste de plus en réduite, conduite par une famille d'inconduite frivole (Marie-Antoinette, courtisans versaillais) ou sans route, dessein. Cela devait déraper, capoter.
Ils ont rédigé la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, puis la Constitution de 1793 en français, parce qu'ils l'étaient.

Pour les us et coutumes auxquels ils obéissaient naturellement, ils n'ont pas du tout eu l'idée de l'inclure dans la constitution, parce que cela n'était pas nécessaire. La population d'alors étant très majoritairement catholique, on retrouve la référence à "l'être suprême".
Ce qui démontre bien que les us et coutumes prévalent sur la constitution : on y reconnaît la patte du clergé dans ce détail.
Et celle de la noblesse fortunée dans cet innocent "oubli" de la séparation des pouvoirs judiciaire et exécutif.
Il faut donc ré-écrire le système judiciaire, et panser le trou fait au pouvoir exécutif en repensant la présidence, toujours régalienne, toujours une personne unique. Avec des pouvoirs exorbitants aujourd'hui.


Je sais très bien que le pantin Nicolas Sarkozy n'exerce plus le moindre pouvoir depuis plus d'un an, mais il suffit aux lobbies, multinationales, aux budgets supérieurs à chacun des états de notre planète, de contrôler les élections pour asseoir leur pouvoir.

Je démontre depuis 5 ans que certains personnages, comme un ex-directeur général de chez Bouygues Immobilier, peuvent ainsi acheter aussi bien un immense écran plat relief qu'un petit président de la République tout aussi plat et sans relief. Quel taux de TVA pour le président ? Impossible à calculer.
L'argent est donc bien un outil économique, uniquement.
Mais il sert maintenant d'instrument de pouvoir.

En plus de la séparation des 3 pouvoirs politiques, en plus de la laïcité, il faut impérativement contrôler le 4ème pouvoir et cantonner le pouvoir de l'argent à sa sphère économique.
La constitution n'inscrit pas le régime économique dans ses articles.

Le peuple peut choisir d'avoir une économie communiste ou capitaliste, ultra-libérale ou fondée sur le troc, ce n'est pas l'objet d'une constitution. Celle-ci instaure les moyens de construire la sécurité pour le bonheur de tous.

Lorsque la corruption finit par détruire la justice, remplace police par flicaille, démantèle hôpitaux, tribunaux, morale, attise la haine de les autres communauté spour diviser et terroriser, nie la devise républicaine de liberté, d'égalité, de fraternité, alors c'est toute la société qui est détruite, et nous tous avec.

Même la planète. Parce que ces gens-là (j'en connais un, pour qui j'ai appris à changer ses couches quand j'avais 11 ans), ne construisent rien pour les autres, ont une vision de l'avenir qui s'arrête à leur décès. Et détruire la planète ne les dérange pas.

C'est la loi du riche et puissant, sa "justice" de palais. On retombe dans la féodalité.
Je me répète :
le droit a été inventé pour remplacer le droit du plus fort.
Aujourd'hui, l'argent a remplacé le fer.
1789 est à refaire.

ooooOoooo

28 avril 2011 à 13h. 23ème chambre correctionnelle du Palais de justice de Paris.
Procès de l'association de criminels Jerome Henin-Bouygues-gouvernement.
Venez nombreux, ou faites-vous remplacer. Ce procès doit avoir lieu, les forces de l'ordre doivent comprendre que l'abolition des nations entraîne la destruction de tout ce qui est civilisation, à commencer par la justice.
Gendarmes, militaires, citoyens de toutes professions, soyez présents et arrêtez aussitôt les criminels que je nommerai.
Après, on pourra faire de la politique.

Patrice Hénin