mardi 19 avril 2011

2011_04_19_LRAR à Google France

2011_04_19_LRAR à Google France
[l'ouverture de ce pli vaut communication de son contenu au Directeur de Google Paris et à l'ensemble de son personnel]
Paris le 19 avril 2011
Google Paris
38 avenue de l'Opéra
75002 Paris

Mesdames, messieurs,

vous êtes invités à assister à l'audience du TGI Paris, 23ème chambre correctionnelle, au cours de laquelle je dénoncerais avec toutes les preuves déjà contenues dans mon blog http://patricehenin.blogspot.com/ , l'état de corruption généralisé au sein de toutes les institutions et de tous les partis politiques en France, qui ont généré les incroyables persécutions que j'endure depuis 5 ans, également décrites dans ce blog.
Le silence total des médias pendant ces années est déjà en soi une preuve.

Toute suppression de mon blog sera considéré comme un crime supplémentaire et vaudrait aveu de complicité d'escroqueries, de faux en écriture publique, détournements de fonds, diffamations, menace de mort, captation d'héritage, de 11 violations des Droits de l'homme suivants, reconnus par la Cour Européenne des Droits de l'Homme : (1) Obligation de respecter les droits de l'homme, (3) interdiction de la torture, (4) interdiction de l'esclavage ou du travail forcé, (5) droit à la liberté et à la sureté, (6) droit à un procès équitable, (8) droit au respect de la vie privée et familiale, (10) liberté d'expression, (13) droit à un recours effectif, (14) interdiction de discrimination (sexe, race, couleur, langue, religion, opinions politiques, origine nationale ou sociale, appartenance à une minorité nationale, la fortune, naissance), (17) interdiction de l'abus de droit.

Je vous prie d'examiner les articles en rouge de la table des matières pour comprendre la gravité de la situation et l'enjeu de mon combat : l'intérêt général.

Une lettre semblable a déjà été envoyée au siège de Mountain View et à l'ambassade des États-Unis à Paris, qui seront bientôt publiées dans mon blog.
Je note malheureusement, pour une raison inconnue, qu'il ne m'a été possible d'inclure la copie scannée d'une lettre du service social de la mairie du XIIème, dans l'article "Médiatrices, médiateurs, médias, chargez (1 au menu Restaurant Émeraude" (http://patricehenin.blogspot.com/2010/08/destinataires-citoyen-delanoe-bertrand.html ).

Je vous prie d'apporter l'attention la plus positive à cette invitation, et de bien vouloir me répondre, autrement que par la suspension de ce blog !
Les noms des personnes dénoncées seront remplacés par des noms fictifs lorsqu'elles auront été mises hors d'état de nuire, ceci par respect pour leurs familles. Tant que cela ne sera pas le cas, il s'agit de dénonciation de criminels et non de diffamation, vos juristes vous le confirmeront.

Les articles sont copiés chez différentes personnes, sur différents supports, pour remise en ligne par d'autres moyens. De plus en plus de personnes ont fini par comprendre l'intérêt général de mon combat pour rétablir l'état de droit.
M. Liu, premier secrétaire de l'ambassade de Chine à Paris, suit mon affaire depuis ma visite en son bureau le 7 juin 2008. Son intérêt pour la désagrégation des Droits de l'homme chez nous est évident, et explique les soudains revirements de Nicolas Sarkozy envers les JO de Pékin après cette date.

Veuillez agréer l'expression de mes sentiments distingués.



Patrice Hénin, 75012 Paris





Les dysfonctionnements tels que ceux décrits dans l'article "Refus du serveur Blogger d'insérer "l'image" de la "justice" française" (http://patricehenin.blogspot.fr/2011/05/refus-du-serveur-blogger-dinserer-une.html)
FIN