jeudi 10 mai 2012

Démocratie, quand je te tiens

Il y a un problème pour les vampires (terme que je préfère à "Riches et puissants du monde de la finance") : la démocratie et ses élections.

Ce problème a été réglé depuis plus d'un siècle  en utilisant les découvertes scientifiques, aussi bien en matière de communication, d'informatique que psychologiques. La théorie des groupes, l'étude du comportement de l'individu guide vos réactions jusque dans l'isoloir.

Le résonne-ment des médias en boucle étouffe votre raisonnement.

Et encore, si vous tombez sur une machine électronique à voter (à votre place ?), vous n'avez plus besoin d'isoloir : machine à voter à votre place (place debout) :



Un dernier cadeau du traitre (à son peuple), mais fidèle (à ses amis fortunés) du bien-aimé  Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, puisque tel est son nom (de fils de collabo hongrois réfugié dans la légion étrangère) : le vote par Internet, arrêté signé le 8 mai 2012, quelques heures après l'élection de son homologue, pardon, adversaire, François Hollande, le président qui sera normal à défaut d'être révolutionnaire.

Au fait, un être normal se conforme aux normes.

Mais voilà où mène la conformité aux autres : elle peut conduire chacun d'entre nous jusqu'à nier l'évidence. Par peur du ridicule, ou de la réprobation de la notoriété publique, on préfère être con comme tout le monde.

J'ai lu quelque part que la meilleure approche de l'infini était la connerie humaine, voici quelques expériences qui le démontrent :


Cette vidéo a disparu de l’Internet, je l’avais enregistré, trouvée chez YouTube. Si quelqu’un peut la retrouver… En attendant, déchargez-la (download), si vraiment elle n'existe que dans mes 3 sites identiques.


Le vote des français de l'étranger (11 députés) est plus commode, il s'agit ici des machines à voter à votre place, mais avec place assise :
http://www.numerama.com/magazine/22554-vote-par-internet-la-democratie-dans-les-mains-d-un-seul-informaticien.html

Un progrès pour les vampires. Qui va vérifier le vérificateur ?

J'ai déjà servi, milité, dans 3 partis (PS, Parti de gauche, debout La République), je me présente seul contre tous, pour aider les habitants de sa 8ème circonscription, cons inclus, donc candidat NON INSCRIT.

Craignant la perversion par l'argent, puisqu'ils veulent me donner 25 000€ par mois si je suis élu, que nous avons pu constater l'influence de l'argent dans la petite vidéo ci-dessus, je garde 1000€ et redistribue le reste aux habitants de ma circonscription qui ont un projet pour ne pas être contaminé.

C'est plus prudent. Je ne serai pas très aimé par mes futurs collègues, mais je n'y vais pas pour être aimé, flatté, courtisé.
J'y vais et vous voterez pour que j'y aille, afin de montrer ce que l'on peut faire avec 25 000€ qui reviennent à ceux qui ont contribué.

Que l'on ne se méprenne pas : je ne récompenserai pas ceux qui voteront pour moi avec des petits avantages discrets, mais en finançant, avec l'aide des collaborateurs que j'embaucherais, des projets de TPE.
Il ne me sera pas possible de savoir si une personne qui me présente un projet à financer a voté pour moi ou pas = corruption impossible CQFD.